Rechercher

Prendre soin de son microbiote pour être en pleine forme


Le microbiote, l’ensemble des micro-organismes



Depuis quelques années, les médias nous vantent les bienfaits d’un microbiote sain pour être en pleine forme. Est-ce vrai ?


Mais quelles sont les relations entre notre microbiote et notre santé ?


Tout d’abord, qu’est-ce que le microbiote ?

Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes (champignons, virus, parasites, bactéries, levures) qui peuplent différentes parties de notre organisme.


Le plus abondant est celui de notre intestin. Sur la balance, il pèse environ 2 kg. Plus que le poids de notre cerveau ! Incroyable non !!


Plus de 100 milliards de micro-organismes vivent en symbiose dans notre organisme. De quoi nous faire tourner la tête !

Celui-ci, exerce de nombreuses fonctions bénéfiques dans l’organisme. C’est lui aussi qui régit les milieux intérieur et extérieur.


NOUS SOMMES DONC AVEC LUI EN PERMANANTE SYMBIOSE – UNE HISTOIRE D’AMOUR FUSIONNELLE.


Donc, pour rester en bonne santé, il serait important de prendre soin de ses cellules mais plus précisément de celles de son microbiote intestinal.



Chaque personne posséde un microbiote unique


Chaque être humain possède un microbiote unique qui sera déterminé par de nombreux facteurs comme :

  • Le mode de naissance (un enfant qui naît par césarienne n’aura pas les mêmes bactéries qu’un enfant qui naît par les voies naturelles).

  • Les gênes transmis par ses parents

  • L’alimentation (une alimentation saine ou une alimentation déséquilibrée)

  • Une prise régulière de médicaments

  • L’environnement dans lequel il va grandir (pollué ou sain)





On parle alors d’empreinte microbiotique.


Un mode de vie sain au quotidien serait un facteur clé qui déterminerait la composition et la richesse de notre microbiote.


Mais à quoi sert le microbiote ?

  • Il empêche les microbes pathogènes de s’installer dans notre organisme.

  • Il nous défend de toutes infections grâce à des molécules antibiotiques naturelles qu’il produit.

  • Il module le système immunitaire.

  • Il fournit les enzymes nécessaires pour la digestion.

  • Il décompose les aliments qui arrive dans le gros intestin.

  • Il fabrique la vitamine D.

  • Il protège la barrière intestinale pour éviter qu’elle ne devienne perméable et laisse le passage aux bactéries intrues et aux aliments mal digérés qui seront la cause de certaines maladies, intolérances, allergies, inflammations et maladies auto-immunes.

Le microbiote est en relation permanente avec l’organisme et le cerveau grâce au nerf vague.

Pour être en bonne santé, il est donc primordial d’avoir un microbiote au top.

Pour cela le microbiote doit avoir un bon équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries. C-á-dire, il doit être composé approximativement de :


75 % de bonnes bactéries et 25% de mauvaises bactéries

C'est le bon ratio entre les 2 sortes de bactéries.

Il ne faut pas avoir plus de mauvaises bactéries que de bonnes sinon cela cause un déséquilibre entre les 2 sortes de bactéries.


Quelles sont les conséquences d’un microbiote perturbé ?

Lorsqu’il n’y a plus cet équilibre harmonieux entre les bonnes et les mauvaises bactéries nous parlons de dysbiose.


Cela correspond à une baisse de la richesse et de la biodiversité bactérienne.

D’années en années, le microbiote humain de certaines populations s’appauvrit en biodiversité, malheureusement comme celle de notre planète !


Quelle en est la cause ?

  • Une alimentation pauvre en fibres, en micronutriments et en bonnes graisses.

  • Une sédentarité.

  • Trop de stress au quotidien

  • Une consommation élevée de médicaments.

  • Une consommation excessive de produits transformés et ultra-transformés sans goût mais riche en :

Mauvaises graisses (excès de gras saturés, trans et omégas-6)

Mauvais et excès de sucre (fructose industriel, isoglucose…)

Excès de sel

Ajouts d’additifs, colorants, conservateurs, réhausseurs de goûts, produits d’origine animale, pesticides, substances toxiques, perturbateurs endocriniens, cuissons à hautes températures…).

  • Consommation élevée de protéines animales.

  • Régimes trop stricts, trop restrictifs.

Alors comment prendre soin de son microbiote au quotidien ?

  • Optez pour une alimentation régionale, saisonnière, variée et adaptée à votre mode de vie et à vos besoins.

  • Pratiquez une activité physique régulière.

  • Réduisez le stress quotidien.

  • Évitez la prise de médicaments si elle n’est pas nécessaire.

  • Optez pour une approche plus globale de la santé et favorisez la prévention pour prévenir les maladies de civilisation.

Les modifications doivent se faire en douceur pour obtenir de meilleurs résultats sur le long terme.


Que doit-on retenir ?

  • Une alimentation saine aura un impact direct et positif sur le microbiote intestinal en contre partie une alimentation inadaptée, malsaine et déséquilibrée sera la cause d’un déséquilibre.

  • La baisse de la biodiversité du microbiote intestinal est le trait commun avec les maladies de civilisation.

  • Une hygiène de vie saine favorise un microbiote au top.

  • Bougez, sortez de chez vous et réduisez une partie de votre stress.

  • Les soins par l’utilisation des plantes médicinales ainsi que des approches plus naturelles de la santé globale peuvent aider à traiter ces déséquilibres en enrichissant la biodiversité du microbiote.


PRENDRE SOIN DE VOTRE MICROBIOTE C’EST ÉGALEMENT PRENDRE SOIN DE VOUS. VOUS ÉTES LA SEULE PERSONNE A SAVOIR CE QUI EST BON POUR VOUS ET POUR LUI.



Retrouver la vitalité, l'énergie et une bonne santé



VOUS SOUHAITEZ RETROUVER DE ÉNERGIE, DE LA VITALITÉ ET LA FORME ?

N’ATTENDEZ PLUS, COMMENCEZ DÉS AUJOURD’HUI A LE CHOUCHOUTER POUR EN RÉCOLTER LES BIENFAITS.





Christelle Felix

Conseillère en santé globale & instructrice en marche nordique