Qu'est-ce qu'on mange en décembre ?


Légumes de décembre


En décembre lorsque les températures baissent, on a tous besoin de se réchauffer et de déguster des plats réconfortants qui mijotent tranquillement au coin du feu comme des soupes, des ragoûts, des gratins, des currys, des fricassées, un bon pot-au-feu ou bien encore un crumble fait de fruits tombés, des petits biscuits de Noël, une bonne brioche ou un Christstollen.





La cuisine embaume les épices, la cannelle, la cardamome, le sucre cuit, le vin chaud ou le chocolat chaud de mamie au grand plaisir des petits et des grands !


Pourquoi manger saisonnier et local est meilleur pour la santé ?

"Tout est toujours disponible !" Ce principe est devenu de plus en plus ancré dans notre société.

Cependant, notre conscience aux produits régionaux et saisonniers en souffre de plus en plus. Les raisons suivantes plaident en faveur d'une augmentation des fruits et légumes de saison dans notre assiette.

Les 6 raisons de privilégier le local et le saisonnier

1- Les fruits & légumes locaux et de saison sont meilleurs pour l’environnement (les privilégier est une décision avant tout écologique. Le transport représente 14 % des rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. En consommant les produits cultivés près de chez soi, on réduit les distances parcourues par les aliments et donc, on limite les impacts négatifs du transport sur l’environnement).


2- Les fruits & légumes de saison sont meilleurs pour la santé car ils contiennent plus de nutriments. Ils ont plus de goût car, cueillis à maturité leur développement est optimal. Qualité et fraîcheur incomparable par rapport à ceux venus de l’autre bout du monde ! Respect des saisons.


3- On soutient l’écologie locale en privilégiant ce qui pousse dans sa région et par la même occasion, on encourage et soutient les producteurs locaux. Directement on préserve le patrimoine local, (la diversité des cultures, les différents métiers de l’agriculture, les différentes productions nouvelles mais également ancestrales et le savoir-faire que les anciens nous transmettent).


4- On fait des économies car les produits locaux et régionaux sont moins coûteux à produire et à acheminer jusque sur les étals. Réductions des coûts de transports et d’énergie. Avantages pour les consommateurs qui se répercutent sur les prix des produits.


5- Teneur réduite en nitrates (lorsque les fruits & légumes sont de saison, leur teneur en nitrates est plus faible que ceux hors saison !)


6- Plus de contacts avec les producteurs locaux. Certains mettent à disposition des petits journaux agrémentés de recettes de saison et articles sur leurs méthodes de productions et les différentes variétés des produits proposés. Ce qui créé une proximité et plus d’échanges humains.

Ainsi, si chacun fait un effort à son niveau il sera possible de changer les choses et de protéger notre planète.


Le froid s’est bien installé alors il faut faire le plein de vitamines en consommant des légumes et fruits qui vont nous en apporter.

Que ce soit dans le fenouil, les différents choux, les carottes jaunes, oranges, pourpres, le céleri, les courges, les endives, les rutabagas, les salsifis, les épinards, la mâche, les girolles, les chanterelles, les truffes, le panais, les poireaux, les topinambours, le persil tubéreux…

Et du côté des fruits nous trouverons des châtaignes, des pommes de toutes sortes, des poires, elles aussi sont nombreuses, le kaki, les citrons, les oranges et les mandarines de Corse ou du Sud de la France.


Focus sur 4 légumes et 2 fruits de saison que l‘on peut savourer et cuisiner soi-moi au mois de décembre


1-Le radis noir surnommé également raifort des Parisiens ou gros gris


Le radis noir allongé (photo de gauche)

Le radis noir fait partie de la même famille des crucifères que le radis Green Meat (de couleur rose-vert qui est à côté de lui sur la photo).






Le radis noir rond

Le radis noir peut être rond ou allongé, il possède une peau noire et plutôt épaisse. Sa chaire est bien blanche et surtout très piquante, ce qui peut surprendre lors de la première dégustation !

Ce légume racine oublié n’est pas très connu ni trop apprécié en France. Peut-être dû à sa forme et sa couleur. Il ne donne pas envie d’être consommé par peur ou par méconnaissance. On le retrouve plutôt sur les tables des pays nordiques. Il se conservera bien dans une cave pour être consommé tout l’hiver. Il se consomme aussi bien cru en carpaccio avec une petite sauce douce ou râpé pour accompagner et rehausser une viande de pot-au-feu ou un poisson ou mélangé a une sauce pour donner du peps !

Cuit en frites, a l’étouffée ou glacé comme légume pour accompagner une viande mijotée.

Le radis noir est riche en vitamine C, et B9, ainsi qu’en glucosinolates ces substances bénéfiques pour la santé qui attribuent l’amertume a certains crucifères. Leur consommation régulière peut réduire les risques d’infarctus du myocarde et de certains cancers. Les flavonoïdes ainsi que les acides phénoliques lui conférant des effets antioxydants et protecteurs.

Ces nombreux bienfaits sur la santé ne sont plus à démontrer. Il est détoxifiant, antibactérien et antiseptique, son jus est apprécié en phytothérapie pour détoxifier le foie.

Il faut le goûter au moins une fois pour dire que l’on ne l’aime pas !


2- Le navet boule d’or


Le navet boule d'or

Ce légume racine également oublié en forme de toupie mais pourtant présent sur les étals de certains maraichers pour ravir le palais des fins-gourmets. Un vrai trésor pour les papilles et l’organisme.

Ce navet fait partie de la famille des crucifères (brassicacées) comme le navet Manchester Market (celui qui est rond de couleur blanche et verte), le navet noir long de Calluire (noir de forme allongée), le navet rose de Milan a forcer a colet rose (rond rose et blanc) mais aussi le navet des vertus Marteau (blanc et long), le navet de Nancy (rond, blanc et rose), le navet-feuille cima de Rapa (vert a feuilles), le chou-rave délicatesse blanc et le bleu (Boule verte très claire tirant sur le blanc ou légèrement violet), le navet de Croissy (allongé de couleur blanche) …enfin dans cette famille il sont très nombreux !

Ce légume oublié est certainement l’un des premiers légumes cultivés par l’homme. Le navet boule d’or se différencie un peu des autres avec sa racine arrondie à la peau joliment dorée charme les papilles car sa chair délicate est légèrement sucrée. Il se consomme de préférence cuit après l’avoir épluché car sinon sa peau peut le rendre légèrement amer.

Cuit en accompagnement de viande ou poisson mais aussi en gratin avec une béchamel, glacé à la poêle avec des épices en accompagnement d’une salade d’hiver ou en potage.

Coté nutritionnel, il est riche en fibres, peu calorique, bonne source en potassium, phosphore et magnésium, il contient des antioxydants et consommé régulièrement il peut réduire les risques de cancer.


On retrouve ce légume racine depuis très longtemps aux Pays-Bas et si vous cherchez bien, vous le verrez apparaître dans certaines peintures de peintres flamands !


3- Les épinards


Les feuilles d'épinards

Ce légume a feuilles vertes est bien connu pour être détesté par les enfants et certains adultes. Pourtant Popeye a démontré que ce légume donnait des forces grâce à sa haute teneur en fer, vitamines A, B6, B9, B12, K ainsi qu’en minéraux comme le magnésium, manganèse, calcium, phosphore, potassium, zinc.

Ces antioxydants seraient bénéfiques pour une bonne santé oculaire.

Les feuilles d’épinards se consomment aussi bien crues en salade pour les jeunes pousses qu’en smoothie nature ou mélangé avec d’autres légumes. Cuit en accompagnement d’un poisson ou d’œufs, en quiche ou en potage.

Côté nutritionnel, il est riche en fibres et peu calorique. C’est pour cette raison qu’il est apprécié par les personnes qui souhaitent se nourrir sainement.


Attention, les épinards comme certains autres aliments (comme le céleri, les betteraves, l’oseille, les fraises, la rhubarbe, le beurre de cacahuète, les noix, le cacao et le chocolat, le thé, le café) contiennent une forte quantité d’oxalates. Ce sont des composés d’acide organique des végétaux qui peuvent provoquer des calculs rénaux pour les personnes à risque (personnes sous traitements de médicaments anticoagulants, atteintes de goutte ou de polyarthrite rhumatoïde) s’ils sont consommés en excès.


Tipp : l’épinard ne doit pas être réchauffé car il ne sera pas digeste. Le consommer frais.


4- Les girolles, chanterelles ou communément appelées dans certaines régions en France les jaunottes


Les chanterelles, champignons d'hiver

Ce champignon de couleur jaune en forme de corolle fait partie des champignons les plus appréciés et les plus recherchés lorsque sa saison bat son plein. Il fait partie de la famille des Cantharellacées.

Si vous allez les ramasser vous-même, il est toujours plus prudent de se référer à un spécialiste si vous ne l’êtes pas, pour contrôler s’ils sont tous bien comestibles avant de les jeter dans une poêle ! Un panier est la meilleure façon de les transporter sans les abîmer.

Une fois ramenés à la maison, il faudra les nettoyer bien méticuleusement sans les passer sous l’eau pour ne pas les gorger d’eau. Il suffit de les brosser délicatement avec une petite brosse et de les essuyer avec un torchon propre humide. Leur goût raffiné et délicat ainsi que leur texture ferme en font un champignon très prisé des chefs cuisiniers.


Risotto aux chanterelles

Il est possible de le cuisiner sous différentes façons. Que ce soit en omelette, poêlés avec une persillade, sur une salade, dans une quiche, sur des pâtes ou dans un risotto, en accompagnement d’une viande rouge ou blanche, poisson ou en terrine. Les girolles ne doivent pas être saisies à feu trop vif, de peur qu’elles deviennent caoutchouteuses sous la dent.


Préférez une cuisson plus respectueuse à feu doux. Ce champignon séduit tout public durant toute sa saison.


Riche en vitamines du groupe B, C, A, et D surtout sous forme séchée. Comme pratiquement tous les champignons secs la vitamine D se loge dans les lamelles. Les champignons secs sont donc une bonne source de vitamine D en hiver. Riche également en nombreux minéraux comme le calcium, magnésium, phosphore, potassium et sodium, ainsi qu’en oligo-éléments. Il contient très peu de lipides et est donc pauvre en calorie. Ce qui est une bonne nouvelle pour les personnes suivant un régime hypocalorique.


Les fruits du mois de décembre sont nombreux et très colorés mais malheureusement pour la plupart d’entre-eux sont importés de pays lointains. Les dattes, les kiwis (quelques producteurs en France), le pamplemousse, l’ananas, l’avocat, la grenade, la papaye, le litchi, les airelles, les oranges …

Toutefois, certaines clémentines viennent de Corse et les citrons de Menton.

Regardons plutôt du côté régional ce qui est proposé. Un grand nombre de pommes voir dans mon article de novembre https://fr.christelle-felix.com/post/qu-est-ce-qu-on-mange-en-novembre ,des châtaignes et des poires.


5- les poires


Poires d'hiver au four

Les poires d’hiver sont les variétés de Passe-Crassane, Conférences, Blesson ou Blosson, Colmar de Chin, Comtesse de Paris, Beurré Bachelier, Duchesse Bérerd, le Mercier, Beurré Diel ...

Certaines se dégustent plutôt au couteau, crue tandis que d’autres seront meilleures cuites.





La poire Belle-Héléne et son chocolat fondu

Que ce soit en compote, en crumble, dans un muesli, au four avec des noix et fruits rouges, en poire belle-Hélène ce dessert classique qui séduit tant de gourmands ! en tarte, pochées au vin avec une boule de glace ou en accompagnement d’une pièce de gibier ou bien encore crue dans une salade, en jus, dans un smoothie ou en morceaux pour le goûter. La poire a tellement de saveurs différentes que vous trouverez celle qui vous conviendra.


Les poires d’hiver sont généralement toujours assez fermes mais elles se conservent assez bien. Il faut simplement les laisser mûrir à température ambiante et dès qu’elles sont mûres il faut les consommer assez rapidement.

Tipp pour les faire mûrir plus rapidement :

Mettre les poires dans un sac en papier dans un endroit bien tempéré avec des pommes car celles-ci vont dégager un gaz qui les fera mûrir ou bien placer quelques heures vos poires au réfrigérateur dans le bac a légumes puis les ressortir. Cette différence de température va accélérer leur maturité.

Riche en eau, ce fruit est rafraîchissant mais tout de même nourrissant. Une poire moyenne ne contient pas plus de 95 kcal. On peut donc la consommer sans culpabilité ! Riche en vitamines, C, K, en potassium, cuivre, fibres alimentaires et antioxydants. Pour profiter de tous ses bienfaits il est conseillé de la consommer avec la peau si elle est de qualité biologique.


1- Le citron de Menton est le plus doux des citrons


Les citrons de Menton

Le citron de « Menton » ville de la Côte d’Azur est l’héritage d’un terroir.

Il est cultivé depuis le 16éme siècle et est doté de l’IGP (indication géographique protégée). C’est une garantie sur la traçabilité du fruit tout au long de sa vie. De sa production jusqu’à son conditionnement, sa vente et sa transformation.




La fête des citrons a Menton

A titre indicatif :

Un événement unique au Monde ! Menton est réputé pour sa fête du citron ou carnaval de Menton. Hormis, période de Corona, cette fête se déroule tous les ans entre le 12 et le 27 février. Durant cette période la ville resplendi de 1000 feux sous la couleur jaune et attire des milliers de touristes venus du monde entier.


Il apporte une multitude de bienfaits pour la santé comme une détoxification du corps, une perte de poids, effet coupe-faim, des effets préventifs sur les risques de cancer et des effets anti-âge grâce à ses antioxydants et sa richesse en vitamine C qui va lutter contre les infections.

Le citron, ce super aliment qui ne veut que votre bien !

Il renforce le système immunitaire, soulage la fatigue chronique, favorise une bonne digestion et un bon transit intestinal, aide à soigner les infections urinaires car il est anti-inflammatoire, peut être utiliser pour la fabrication de cosmétiques naturels mais attention à l’utiliser avec parcimonie pour éviter les effets inverses !

Le citron se consomme cru en jus pressé le matin à jeun par exemple dans une tasse d’eau tiède et non bouillante !

Mélangé a des cocktails ou des sauces pour y rehausser le goût, en accompagnement des fruits de mer, dans des marinades, ou sur des viandes grillées…


Tarte au citron meringuée

Confit pour la pâtisserie ou à mélanger dans des plats pour donner des arômes frais et intenses, pour la confection de la fameuse tarte aux citrons meringuée.



Pour fabriquer des huiles essentielles, des zestes et des poudres pour l’alimentation.



En consommant des produits régionaux et de saison vous faites de la prévention et réduisez les risques de maladies de civilisation. Les différents organes de votre organisme se réjouissent et vous remercient !


Cuisinez vous-même et retrouver le vrai goût des aliments.


Ça en vaut vraiment la peine !




Dicton de décembre


« Le mois de l’avent,

Est de pluie et de vent,

Tire ton bonnet jusqu’aux dents ! »



Joyeuses fêtes de fin d’années…


Christelle Felix

Conseillère en santé globale & Cuisinière passionnée